Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

POST MORTEM

Publié le par Marie Célanie

Je pense à eux...

A ces enfants perdus aux yeux fous et au cœur glacé,

Surgis de la nuit et semant la peur et l'effroi sur

Leur chemin,

Chemin de sang,

Sang versé, sang souillé, répandu en ruisseaux sur le sol.

Je pense à eux...

A leurs yeux vides, hallucinés;

Comme une horde de loups affamés

Ils sont sortis de l'ombre

Dans les cris et dans les pleurs,

Dans le bruit et dans la peur,

Et dans le silence brisé.

Je pense à eux...

A leurs mères qui hurlent en silence

Bouches et mains ouvertes,

Maudissant ce ventre qui les a portés,

Et ce lait qui les a nourris,

A leurs pères qui fracassent leurs crânes

En arrachant leurs cheveux,

Qui voudraient les avoir étranglé de leurs mains;

Aux filles qui les ont aimés et attendus

Qui ne retrouvent plus la trace de leurs caresses

Sur ces fronts têtus, fermés, lointains.

Tellement autres...

Je pense à eux...

A la douleur et à la peur, qui comme une vague

Immense

Déferlent après leur passage

A leurs corps, éclatés, volatilisés,

Emiettés, comme du sable au vent

Je pense à eux...

A la haine qui les poursuit à l'infini,

La haine qu'ils ont semée

Avec leurs armes et leurs sourires mauvais,

Et qu'ils nous ont laissée....

©Marie Célanie

Commenter cet article